Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de Carlepont
créée et gérée par l'Association Horizons Culture

Recherche

Animations

   Un samedi par mois 

heure du conte

pour les petits et les plus grands

à partir de 11 heures

(affichage des dates à la bibliothèque)

Nos horaires

Ouverture

lundi

de 16h30 à 18h

 

 samedi

de 10h à 12h30

Et un samedi par mois à 11h. 
pour les jeunes et les petits

Heure du Conte

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 10:27

 

 

     Voici un coup de cœur de Xavier qui a apprécié Jour sans retour de Kressmann TAYLOR,  paru aux éditions Autrement, collection Littératures, Paris, 2002 ; traduit de l’anglais (américain) par Laurent BURY ; suivi de : Le véritable « Karl Hoffmann », par Charles Douglas TAYLOR, fils de l’auteur, avec une Postface, par Brigitte KRULIC, qui donne un éclairage historique au roman.

 

Jour-sans-retour.jpg


 

     Ce roman, écrit aux Etats-Unis en 1942, et traduit en français tardivement mais remarquablement en 2002, se présente comme un récit autobiographique, largement inspiré par la rencontre de l’auteur avec le révérend Leopold BERNHARD. Dans le parcours de Karl Hoffmann, jeune étudiant en théologie, c’est toute l’histoire de l’Allemagne de l’entre-deux-guerres que l’on retrouve dans ce beau livre, avec les difficultés de la république de Weimar, la montée du nazisme et son installation brutale au pouvoir. L’originalité du propos tient à sa lecture des évènements à travers le vécu de l’Eglise luthérienne et sa résistance à la mainmise du nouveau régime, non seulement sur ses institutions, mais aussi sur son corpus doctrinal. L’auteur s’écarte parfois de la pure réalité historique, mais la postface remet les choses en place. Le héros, qui se destine à être pasteur comme son père, nous fait vivre sa foi, ses questionnements, sa confrontation avec les nazis, véritable descente en enfer, avant de se décider à fuir aux Etats-Unis, le jour où il n’y a plus que cette solution pour échapper au camp de concentration, « jour sans retour ». Jamais l’on ne s’ennuie à la lecture de ce   passionnant roman dont les personnages sont tous remarquablement campés, qu’ils soient fictifs ou réels. Comme le note la quatrième de couverture, « Kressmann TAYLOR mêle de façon unique, vérité et fiction pour écrire le roman captivant de l’ascension implacable du nazisme vue par un résistant ».

Xavier

Partager cet article

Repost 0
Published by Bibliothèque de Carlepont - dans La Bibliothèque
commenter cet article

commentaires

Ateliers à la bibliothèque

 
 
  Racines Branches et Rameaux
Histoire et généalogie 
Un peu de patience…
 Xavier reviendra bientôt
sur l'antenne de Radio Puisaleine
avec une nouvelle émission

blogalivresdecarlepont